Textiles et Materiaux

 

image encore moins lourde

Coton bio

Le coton est la culture la plus polluante de la planète : il utilise 25% de tous les insecticides et 11% des pesticides alors qu’il ne représente que 2,5% de la culture mondiale. Des vomissements, paralysies, incontinences, comas, convulsions et décès : voici les nombreux effets secondaires dont souffrent les fermiers et les enfants dans les pays en voie de développement car ils sont continuellement exposés aux pesticides dont beaucoup sont interdits ou limités en Occident. Avec pas moins de 99% des producteurs de coton dans le monde vivants dans les pays en développement, les pesticides sont appliqués dans des lieux où l’analphabétisme est élevé et la sensibilisation à la sécurité est faible, mettant l’environnement et les vies en danger. Il est inacceptable de voir les dangers auxquels sont confrontés les pauvres, enfants analphabètes et les agriculteurs, afin de fournir des vêtements bon marché que l’on retrouve chez les plus grandes enseignes. Pour lutter contre cet état de fait, Verlaine & Rimbaud utilise uniquement du coton biologique. Il s’agit d’un coton cultivé sans grain génétiquement modifiés, sans pesticide ni fertilisants polluants et nuisibles, et par contre avec une excellente gestion de l’eau. La culture de coton est alternée avec l’agriculture alimentaire, ce qui permet aux fermiers des revenus diversifiés tout en améliorant la sécurité alimentaire dans la communauté locale. De plus, la production biologique préserve le sol, alors que le coton conventionnel le détruit. Nous garantissons qu’aucune texture chimique ou métaux lourds ne sont utilisés lors de la teinture.

 

Tencel 

Les fibres Tencel sont extrêmement douces pour la peau, naturellement pures, nettoyée de toutes substances chimiques. La fibre est produite à partir de pulpe de bois (feuillus, eucalyptus, bambous, etc.) qui est produite de manière durable. Le produit résultant est de consistance similaire au miel, mais durcit au passage dans la filière textille. La production de la fibre est elle-même extrêmement respectueuse de l’environnement grâce à un système à circuit fermé. Les textiles à base de Tencel sont plus absorbants que le coton, plus doux que la soie et plus rafraichissant que le lin. Solide et résistant, les tissus Tencel absorbe l’humidité à 50% de plus que le coton. Vous pourrez ainsi laver régulièrement vos vêtements sans qu’ils perdent leur souplesse et leur douceur. Ils sont aussi infroissables et facile à entretenir. Leur haut pouvoir d’absortion, de l’humidité favorise la thermo-régulation, empêche la formation de bactéries par absence de film d’humidité sur le tissu. Les fondamentaux écologiques du Tencel  repose à la fois sur la matière première : le bois (notamment l’eucalyptus) ne nécessite pas d’irrigation. La production et le processus de fabrication des fibres Tencel constitue une véritable révolution technologique dans le textile ; par exemple le produit utilisés pour la transformation de la pulpe de bois en fil ne reste pas dans la fibre et est recyclé à près de  100%. Le Tencel est bien entendu totalement bio-dégradable. Le Tencel est reconnue à la norme Oeko-Tex Classe 1 comme tous les vêtements de Verlaine & Rimbaud , qui est la norme la plus stricte au monde !

blue-plastic-bottless

Bouteilles en plastiques recyclées 

Oui vous avez bien lu ! Chez Verlaine & Rimbaud nous donnons une deuxième vie aux bouteilles en plastiques qui ont été jetées dans la nature ou l’océan. Les bouteilles sont triées par couleur : les transparentes d’un côté et celles de couleur de l’autre. Ensuite vient l’opération qui consiste à ôter l’étiquette, la bague en plastique et le bouchon de chaque bouteille. Les bouteilles vont ensuite être lavées puis broyées et réduites en paillettes de plastique. Une fois fondues, les bouteilles deviennent des petites fibrilles qui sont ensuite assemblées pour ne former qu’un seul fil ultra résistant. C’est avec ce fil magique que sont cousu et composés les produits que vous pouvez retrouver chez Verlaine & Rimbaud ! Cela donne des vêtements extrêmement doux, qui permettent à la peau de bien respirer et de faire de notre planète un monde meilleur.

bamboo_45

Bambou 

Le bambou est la plante qui pousse le plus vite au monde, jusqu’à 1 mètre par jour ! C’est aussi une plante résistante dont la culture est très respectueuse de l’environnement. En effet, le bambou croît sans aucun produits chimique, pesticides ou engrais ni autres produits chimiques. Il peut ainsi être récolté plusieurs fois par an, jusqu’à trois à quatre fois selon les variétés. Autre avantage du bambou, il génère plus d’oxygène que les arbres feuillus, et il a la capacité de limiter l’érosion des sols et de restaurer des sols appauvris grâce à ses racines. Autant dire qu’il s’agit d’une plante idéale pour une marque engagée dans la protection de l’environnement comme Verlaine & Rimbaud !

textile-54878816

Matières textiles recyclées 

Chez Verlaine & Rimbaud, nous utilisons aussi du fils recyclé qui provient de vêtements collectés par la biais de centres de tri, mais aussi de chutes de tissus générées pour les autres produits que nous vendons. Une fois collectés, ces résidus textiles sont d’abord inspectés puis triés par couleur et par matières. Grâce au tri, aucune teinture n’est réalisée sur les vêtements fils. Ainsi les avantages pour la planète sont énormes car les économies en eau et en énergies sont considérables pour réaliser le même produit. Une fois triés, les fibres sont torsadées entre elles pour former de longs fils continus hyper résistants et écologiques. Et voici comment un ancien vêtements permet de redonner vie à un nouveau vêtement tout à fait moderne et tous cela en aidant à la protection de la planète !

 

Modal 

Le modal est une fibre textile extrêmement douce obtenue par le filage de fibres de cellulose de bois (hêtre). Les textiles faits à partir de, ou contenant du modal, ont la particularité de rester souples et doux même au bout de plusieurs lavages. Les dépôts solides dus aux eaux calcaires ne peuvent pas s’y accrocher. De plus, ils résistent au rétrécissement.

Laisser un commentaire